Mise au point de Burgundy | Où nous en sommes

Chez Burgundy, nous sommes fiers de notre approche de placement, qui consiste à effectuer des recherches approfondies et à investir dans les entreprises de grande qualité qui sont dirigées par des personnes de confiance. En tant qu’investisseurs axés sur la qualité à bon prix, nous trouvons souvent les deux parties de notre philosophie en tension l’une avec l’autre – où il y a de la qualité, se trouve peu de valeur, ou bien où il y a de la valeur, se trouve peu de qualité. Habituellement, cette tension est résolue par l’interaction normale de l’économie et du marché boursier, puisque, trimestre après trimestre, nous comparons les résultats des entreprises aux prévisions de notre thèse d’investissement.

Parfois, dans des situations comme celle d’octobre 1987 ou celle de l’automne 2008, une perturbation majeure provoque d’énormes baisses des cours boursiers. Pendant ces périodes, le meilleur conseil a toujours été de faire le plein et d’acheter des entreprises de qualité à rabais.

Ce qui se passe présentement n’a guère rapport avec ces krachs, où les taux d’intérêt élevés ont provoqué une contraction économique, et où une lente détérioration des conditions commerciales a permis aux entreprises résilientes de surperformer. Cette fois, le véhicule s’est arrêté net et nous a tous éjectés de nos sièges. L’exigence de distanciation sociale pour lutter contre la propagation du coronavirus a renvoyé toute l’économie chez elle pour attendre et, si vous avez de la chance comme nous, pour travailler.

Les implications d’un tel arrêt complet de l’activité économique poussent à réfléchir. Le chômage a explosé. Des programmes gouvernementaux dont la mise en œuvre a pris des mois en 2008-2009 ont été adoptés en trois semaines. De nouvelles mesures sans précédent ont été mises en place pour soutenir ceux qui manquent soudainement de revenus. Les rues sont étrangement vides, et les amis et les voisins peuvent sembler très loin.

Il y a aussi le sentiment de crainte que nous partageons tous en entendant parler de l’augmentation incessante du nombre de diagnostics, d’hospitalisations et de décès. Il touche ces deux ennemis de la tranquillité d’esprit : l’anxiété et la dépression. Les servantes de ces deux démons sont la panique et la lassitude, qui ne sont ni l’une ni l’autre utiles pour prendre des décisions avisées.

Je me suis toujours enorgueilli de faire très peu attention à la télévision financière. Mais j’avoue avoir une certaine attirance irrationnelle pour celle-ci dans les dernières semaines, et surtout depuis que je travaille de la maison. La bourse agit comme un sondage d’opinion instantané sur tout ce qui se passe dans le monde, et les réactions sont étonnamment extrêmes. Avec les guerres saoudiennes et russes sur le prix du pétrole, les programmes gouvernementaux de plusieurs billions de dollars, les statistiques sur le coronavirus, les fermetures d’entreprises et les avis de santé publique, les marchés financiers n’ont pas manqué une occasion de réagir, et de réagir de façon excessive, à tous ces événements qui font la une des journaux.

Et je regarde cela et j’essaie d’y donner un sens tout en étant coupé de mon environnement familier chez Burgundy et de mes chers collègues aux services des placements, du service à la clientèle et de l’administration. Alors que pouvons-nous faire? Nous ferons ce que nous devons faire – nous tirerons profit de la situation.

Il est inspirant de voir comment notre firme fonctionne bien malgré la mise en œuvre des scénarios du «travail à distance» les plus extrêmes. Notre équipe des technologies a été sensationnelle, tout comme celle des négociations. Les conseillers ont répondu aux questions des clients et ont traité leurs préoccupations avec un grand professionnalisme. Les gestionnaires de portefeuille ont repositionné leurs fonds d’une main de maître et ont tenu des réunions virtuelles avec leurs analystes. Le tout sans panique ni lassitude.

L’approche décentralisée de Burgundy en matière de placement a été très efficace dans cet environnement. Comme vous le savez, nos gestionnaires de portefeuille sont habilités à prendre des décisions et ils travaillent fort pour prendre des décisions d’investissement dans le meilleur intérêt de nos clients. Les équipes ont accompli du bon travail cette semaine.

Finalement, nous savons que nos clients aimeraient avoir des certitudes sur ce nouveau monde parcellisé dans lequel nous vivons. Je n’ai toutefois que très peu de certitudes à offrir pour les prochaines semaines. Nous faisons de notre mieux pour regarder cette vallée qui s’élargit et s’approfondit chaque jour depuis un mois. Dans quelques semaines seulement, nous devrions avoir une meilleure idée de ce à quoi nous sommes confrontés avec ce virus. C’est la triste réalité de la croissance exponentielle des infections.

En attendant, nous pouvons tout de même faire quelques observations. Les entreprises dans lesquelles nous investissons ont des positions financières très solides et de bonnes équipes de direction. Après cette interruption des activités, elles auront la possibilité de reprendre assez rapidement leurs opérations lorsqu’elles auront le feu vert. Mais ce sera un processus et il y aura une nette absence de bonnes nouvelles jusqu’à ce que celui-ci débute. Nous n’avons pas de positions dans des entreprises qui seraient massivement subventionnées ou nationalisées de facto.

Le marché des actions s’est effondré au cours du dernier mois et la plupart ont maintenant baissé d’environ 30 %. Certaines des entreprises de notre Équipe de rêve se rapprochent du point d’achat, mais elles étaient très chères donc il faudra du temps pour qu’elles affichent un prix raisonnable. Nous connaissons bien ces entreprises et nous sommes prêts à les acquérir au bon prix.

Nous sommes bien conscients que les rendements ont été moins défensifs durant ce ralentissement que pour les précédents. Nous pensons que cela va se corriger dans les mois à venir et nous sommes totalement concentrés sur la réalisation des rendements auxquels vous vous attendez.

Dans ce contexte, la santé doit être la priorité première de chacun. Nous espérons que vous soyez tous à la maison et en bonne santé. Nous sommes conscients que Burgundy n’est qu’un aspect de votre vie, et que beaucoup d’entre vous sont confrontés à des défis professionnels et familiaux. Nous faisons de notre mieux pour que vous puissiez dormir tranquille et vous concentrer sur ces autres préoccupations.

Avec toute notre gratitude,

Richard Rooney, FCPA, FCA, CFA
Président et chef des placements


Le présent billet n’est publié qu’à des fins d’illustration et de discussion. Il ne constitue pas des conseils de placement ni ne tient compte des objectifs, des contraintes et des besoins financiers qui vous sont propres. Ce billet ne vise aucunement à vous inciter à synchroniser le marché d’une façon ou d’une autre ni à prendre de décisions de placement fondées sur son contenu. Certains titres peuvent être utilisés comme exemples pour illustrer la philosophie de placement de Burgundy. Les fonds ou les portefeuilles Burgundy peuvent détenir ou non ces titres pendant toute la période indiquée dans les exemples. Les investisseurs doivent noter que leurs placements ne sont pas garantis, que leurs valeurs fluctuent fréquemment et que les rendements passés peuvent ne pas se reproduire. Le présent billet ne constitue pas une offre de placement selon l’une ou l’autre des stratégies d’investissement présentées par Burgundy. Les renseignements contenus dans ce billet représentent l’opinion de Gestion d’actifs Burgundy Ltée ou de ses employés à la date de publication et peuvent changer sans préavis. Veuillez consulter la section Mention juridique du site Web de Burgundy pour obtenir de plus amples renseignements.